actus|Découvrez les actus

Tekkit.io

383 abonnés
Paris (75)
Entre 5 et 10 personnes
Partager
Carrière

Des conseils pour ton entretien IT !

 

L'entretien d'embauche, deux mots d'apparence ordinaire et pourtant si terrifiants, où leur simple évocation nous donnent des sueurs froides et une angoisse à ne pas sortir de son lit.  Pourtant, c'est pas bien sorcier et ça tombe bien, car on est là pour te donner des conseils pour qu'entretien et embauche ne soient plus que de joyeux petits lurons à tes yeux !

 

Informe toi sur l'entreprise !                             

 

Si évident et pourtant trop souvent ignoré...

C’est la priorité, comprendre tous les enjeux de l’entreprise pour te démarquer des autres candidats. Son produit, son service, ses équipes, les projets en cours. 

L’environnement de l’entreprise est aussi à appréhender, détendu ou plus formel, chaque entreprise fonctionne à sa manière et on peut vite se retrouver dans des ambiances complètement différentes. 

Crime de lèse-majesté à ne pas commettre : Oublier le nom des personnes avec qui tu passeras l'entretien.

Une fois que ce travail sera fait, durant l’entretien, il sera important de poser les questions que tu t'es posées lors de ce travail de recherche.



Démarque-toi via tes expériences !

Dans le secteur de la tech, les recruteurs vont s’attarder sur tes expériences.

A toi de déballer le grand jeu : Portfolio, projets persos, formations, certifications, expériences passées, tout ce que tu as sous la main est bon à sortir. 

Attention tout de même à un détail, tu n'auras pas toujours un profil tech devant toi.

Par conséquent, vulgarise ton pitch ! Tu beignes dans le développement depuis longtemps mais la personne en face de toi ne peut rien comprendre à ce que tu racontes. Si tu arrives à être clair dans tes explications, tu vas marquer des points en démontrant tes capacités relationnelles. 

Sois précis sur chaque point et n’oublie pas de mettre en avant le rôle que tu avais dans tes projets. Les recruteurs seront rassurés quant à ton professionnalisme.

N’hésite pas à envoyer en amont un lien Github à ton recruteur pour lui montrer de quoi tu es capable.



 Ne cache rien, sois vrai et authentique !

 

Pas de diplôme, des trous dans tes expériences ? Pas de soucis, ne les cache pas, tu t'es démarqué via tes expériences donc tu as encore toutes tes chances. De plus, les recruteurs sont de moins en moins regardant sur le diplôme chez les profils IT et notamment chez les développeurs.

Ça ne sert à rien de cacher certaines choses, les recruteurs s’en apercevront et s'ils ne s’en aperçoivent pas, tu te retrouveras sur un poste où tu n'as pas les compétences requises et ça se retournera contre toi. 

Sois vrai, authentique, sans essayer de faire la cour au recruteur. Savoir utiliser le “je ne sais pas” quand tu ne sais pas, et savoir être plus en confiance quand tu le peux.

Les recruteurs ne cherchent pas le nouveau James Gosling, mais une personne sur qui ils peuvent compter.

 

 

Ne néglige pas tes softs skills !

Ca y est, tu as démontré tes aptitudes techniques via tes expériences et tu as fait comprendre à ton recruteur qu'on pouvait te faire confiance.

Mais dans le monde de l'entreprise, ça suffit pas, va falloir aussi montrer que t'es quelqu'un avec un minimum de relationnel. Même si on peut penser que les compétences relationnelles importent peu, il va être important de ne pas les négliger.

La capacité à interragir et travailler avec son équipe tech, à communiquer ce que tu fais aux autres équipes, sont des compétences toutes aussi importantes que tes hard skills techniques.

Sur certains postes plus importants où tu es amené à manager, les compétences relationnelles peuvent devenir encore plus importantes que tes compétences techniques.

 

Pose des questions pertinentes !

   

Via les recherches que tu as faites en amont, prépare des questions sur les points qui t'ont posé problème. 

Poser des questions sur l’entreprise, sur les équipes, mais aussi sur l’environnement tech, comment est organisé le secteur tech de la boîte, les logiciels qu’ils utilisent. 

Pour te donner une idée, on fait des postes sur les équipes tech de nos entreprises.

Si tu montres que tu t'es un minimum intéressé à l'entreprise, les recruteurs vont le voir et vont apprécier. De plus, en posant des questions pertinentes, tu pourras en apprendre plus sur le poste et savoir s'il te correspond réellement.

Attention aux questions qui peuvent déranger, le salaire, les congés, le télétravail, laisse cette partie au recruteur, cela peut avoir un impact négatif sur son jugement. Parcontre, s'il ne t'en a pas parlé, il faut en parler à la fin de l'entretien. Histoire d'éviter de mauvaises surprises.

 

Préparer son test technique ! 

Passage obligatoire en entretien tech, le test technique doit être minutieusement préparé. 

C'est 50% de l'entretien et on te l'a dit, les recruteurs te jugent sur tes compétences techniques. Si tu sais ce que tu fais et que tu le fais bien, tu marqueras beaucoup de points.

En clair, il va être important de le préparer rigoureusement et de s'entrainer en amont.

Les formes du test technique sont légion : QCM, test théorique à l'écrit, on ne retrouve pas que de l' algorithmie ou du codage. Il va falloir se préparer à toutes ses formes de test pour maximiser tes chances, car le test technique est le plus gros de l'entretien en IT.

Enfin, il faut savoir que le but du test technique n'est pas forcément de savoir si tu es le meilleur codeur de la planète ni que tu connaisses tous les langages de programmation. 

Non, le recruteur va vouloir juger la clarté et la qualité de ton code, et la façon dont tu réfléchis.

 

Ca y est, tu as toutes les clés pour réussir ton prochain entretien IT, maintenant c'est à toi de jouer !  Et si tu recherche des offres de poste dans le secteur de la tech, ça tombe bien, on en a à te proposer ici !

 

 

0 commentaire
C