actus|Découvrez les actus

Tekkit.io

806 abonnés
Paris (75)
Entre 5 et 10 personnes
Partager
Levée de fonds

Les levées de fonds du mois d'octobre sont là !

Tandis que les feuilles chatoyantes de l’Automne déclinent, que le sombre crépuscule tombe toujours plus vite et que l’hiver rugueux arrive à grands pas, les levées de fonds dans le monde de la tech sont toujours présentes et avec de l’énergie à revendre !

 

On commence cette édition du mois avec Yomoni (Fintech) qui boucle son 4ème tour de table à hauteur de 25 millions d’euros. Fondée en 2015 par trois banquiers d’affaires, la startup développe un algorithme permettant de recommander des placements personnalisés, pour chaque client, en prenant en compte ses revenus pour évaluer sa capacité d’épargne, ainsi que sa tolérance au risque. Avec cette levée de fonds, Yomoni compte recruter plus de 100 personnes d’ici 2 ans.

 

On continue avec TEHTRIS (Cybersécurité), qui annonce une seconde levée de fonds de 44 millions d’euros menée par Jolt Capital. TEHTRIS, ce n’est pas le serpent mondialement connu mais bien une entreprise fondée par deux anciens de la DGSE. La société a développé une solution de Cyberdéfense qui détecte et neutralise en temps réel et sans action humaine les cybermenaces.  Une levée de fonds qui permet de passer une nouvelle étape dans le développement de l’entreprise qui prévoit de recruter 300 personnes supplémentaires dans les années à venir.

 

L’entreprise Tri'n'Collect (Proptech) vient de boucler une levée de fonds de 3 millions d’euros. La start up nantaise est spécialisée dans la gestion responsable des déchets de chantiers avec pour objectif la préservation des ressources naturelles en mettant en place une boucle d’économie circulaire. Avec cette levée de fonds, l’entreprise souhaite renforcer ses équipes et poursuivre son développement géographique avec l’ouverture d’agences dans la France.

 

On enchaîne avec notre coup de ♥ du mois : Poiscaille (foodtech) qui lève huit millions d’euros pour rendre la pêche plus durable. Fondé par un passionné de pêche, Charles Guirriec, l’entreprise s’inspire des paniers de légumes en proposant du poisson frais avec un délai maximal de livraison de 72 heures entre la pêche à bord du bateau et la remise au consommateur partout en France. Plus de 20 000 abonnés livrés chez 1600 partenaires alimentés par 240 pêcheurs, l’entreprise souhaite avec cette levée de fonds poursuivre son développement et étoffer ses équipes pour atteindre 180 collaborateurs dans les prochaines années.

 

Enfin, Fincome (Data), boucle une levée de fonds d’un million d’euros auprès du starter program d’ACCEL. La start up part du constat que pour les dirigeants d’entreprise, de nombreuses actions sont chronophage. La solution proposée est un outil de gestion analytique dédié aux entrepreneurs. Avec cette levée de fonds, Fincome compte recruter une dizaine de profils d’ici juin 2023. 

 

Ce mois-ci nos start ups françaises ont levé près de 900 millions d’euros ce qui représente moins que le mois dernier mais qui montre toujours un certain élan dans ce secteur en cette fin d’année.

On se retrouve le mois prochain pour la prochaine édition !

0 commentaire
C

Articles similaires