EdTech France
EdTech France
35 abonnés
Christian Tuo
Nicolas Boulay
Florence Bonneau
KS
Jason kando
Études et conseils
EdTech France
Partager
Carrière

Tout comprendre des entreprises tech qui lèvent des fonds !

 

Bon, je suis persuadé que tu as déjà entendu parler des levées de fonds, et pas seulement parce qu’on t’en fait un article tous les mois ! Mais est ce que tu connais vraiment ces entreprises qui lèvent des fonds et les différents types de levées de fonds ? Pas d’inquiétude, je t’en parle juste ci-dessous.

 

Qui lève des fonds ?

Tous les types entreprises peuvent lever des fonds, mais celles qui nous intéressent, tu t’en doutes sont évidemment celles qui se tournent vers la tech.

Tout d’abord, c'est la fameuse start-up qui se définit généralement comme une entreprise ayant moins de 10 ans, avec le plus souvent un concept ou un produit innovant, très orientée vers les nouvelles technologies et avec un business model qui doit encore être testé sur le marché.

Ensuite, on a les scale-up, le mot t’es peut-être encore inconnu, mais tu l’entendras sans doute partout d’ici quelques années, ce sont des entreprises plus avancées dans leur développement que les start-up, en hyper croissance grâce à leurs levées de fonds.

Parlons-en des licornes ! Même si je t’en ai déjà beaucoup parlé cette année. En bref, une licorne est une entreprise valorisée à plus d’un milliard de dollars donc avec une croissance plus avancée.

 

Quelles catégories pour quelles entreprises ?

Au vu du nombre de start-up présentes sur le marché, on les classe de plus en plus par secteur d’activité ou par catégories de technologies.

  • La Fintech, les start-up spécialisées dans le secteur bancaire, financier ou les assurances, ont pour but d’améliorer l'accessibilité et le fonctionnement des activités liées à la finance (Alan, Bankin, Ledger, Lydia, Qonto etc.).
  • Les GreenTech qui sont spécialisées sur le secteur de l'environnement et du développement durable et tout ce qui en découle (AddBike spécialisé dans les vélos cargos, Alivie...).
  • Les FoodTech plutôt axées dans le secteur de l’agroalimentaire, la restauration et la distribution alimentaire, tu dois bien connaître Just Eat, The Fork ou même TripAdvisor non ?
  • Les AdTech, un peu moins connues, se sont les entreprises spécialisées dans le secteur de la publicité qui ont pour but de faciliter certains aspects marketing tels que le SEO, l’achat d’espaces publicitaires, l’analyse des comportements des internautes pour le tracking, etc.. (MailjetCriteoContentSquare).

Je ne vais pas toutes te les citer, car il y en a beaucoup, chaque secteur d’activité à le sien donc tu peux trouver aussi les LegalTech (secteur jurédique), les MedTech (secteur médical), les RetailTech (secteur de la vente au détail), les BioTech, les ArtTech, etc.

 

Où trouver des fonds pour mon projet ?

Toutes ces entreprises, quel que soit le secteur, auront à un moment donné la nécessité de lever des fonds que ce soit quelques centaines d’euros ou bien des millions. Cela dépendra de la taille de l’entreprise, mais aussi de leurs besoins pour répondre à leurs objectifs.

Il existe différentes manières de se procurer des fonds pour votre future ou actuelle entreprise.

  • Les organismes publics peuvent aussi t’aider avec des subventions. Pôle emploi, BPI France, les aides régionales ou même départementales sont des endroits dédiés pour obtenir des aides financières dans le but de favoriser la création d'entreprise.
  • Les investisseurs en fonds propres, ce sont des investisseurs qui vont vous donner de l’argent en contrepartie d’une part de votre entreprise dans le but de pouvoir, dans le temps, percevoir des dividendes ou bien revendre leurs parts.  Il y a aussi les business angels qui sont de plus en plus connus et qui fonctionnent sur le même principe que les fonds d’investissements. Tu as peut-être aussi déjà entendu parler de la love money ? En général, cela concerne les proches, les amis ou la famille qui investissent dans ton projet.
  • Les banques et les établissements de crédit, évidemment, c’est vers eux que tu te tournerais naturellement, mais ce ne sont pas forcément les plus faciles à convaincre et les plus rentables étant donné les taux importants lors des prêts bancaires.
  • Le crowdfunding, on en entend de plus en plus parler, parce qu’il peut toucher toute personne étant intéressée par le projet. Les personnes peuvent aussi bien faire des dons, des prêts etc. de 1 € que des centaines voir des milliers d’euros, les plus connus sont KissKissBankBank, Wiseed, Kocoriko ou encore J’adopte un projet.

Lorsque que tu as trouvé tes fonds d’investissement (et pleins d’autres facteurs, on est d'accord qu'une entreprise qui fonctionne ne se fait pas comme ça), tu rentres alors dans un cheminement….

 

Les levées de fonds ancrées dans leur croissance

Il y a plusieurs phases lorsque l’on lève des fonds, tu as surement entendu parlé des “séries A, B, C… ” Mais avant ces séries, on parle aussi de pré seed et de seed.

Le pré-seed, c’est tout le capital dont on va avoir besoin pour préparer son activité, elle va être utilisée pour financer la recherche, les tests ou les prototypes, on l’appelle aussi le capital d’amorçage.


Le seed est lui le premier tour de table qui va permettre de mettre en forme le produit d'éventuellement recruter, tout ce qui va servir à ajouter le produit ou service sur le marché.

Après, arrivent enfin les différentes séries. La série A est souvent consacrée au capital de développement de l’entreprise, mais attention, il est important d’être sûr que ton projet à des perspectives d’avenir clair et un développement bien identifié, en générale la levée n'excède pas les 3 millions d’euros.
La série B, permet de continuer son développement et d’accéder à l'internationalisation avec la vérification d’un business model qui fonctionne, le montant est souvent supérieur à 3 millions d’euros jusqu'à plusieurs dizaines de millions d’euros.
Enfin, la série C, est centrée sur l’accélération de la croissance à l’international, le rachat d'entreprises, etc.
Puis en fonction de ses besoins, l'entreprise peut continuer les séries de levées de fonds autant de fois qu'elles le souhaitent.



Maintenant, tu es incollable sur tous ces aspects des entreprises de la tech et ces nouveaux termes qu’on entend un peu partout ! Si tu veux être au courant des levées de fonds chaque mois, n’hésite pas à cliquer ici.

0 commentaire
C