actus|Découvrez les actus

Tekkit.io

409 abonnés
Paris (75)
Entre 5 et 10 personnes
Partager
Levée de fonds

Encore de nouveaux emplois ?

Il est l’heure de notre rendez-vous mensuel ! Les levées de fonds sont de retour et comme chaque mois, elles sont très (très) nombreuses. Alors nous t’avons sélectionné celles qui auront pour objectif de recruter dans les mois à venir afin de garder notre axe premier qui est de “développer ton futur”... Bonne lecture à toi !

 

  • Channable lève 55 millions d'euros lors d’un tour de table de série B. L’entreprise qui depuis 2014 est un des plus grands fournisseurs mondiaux de solution d'e-commerce concernant la gestion des flux de produits, l'automatisation des campagnes publicitaires SEA ou encore la synchronisation des commandes, des stocks et la tarification des produits en temps réel. Grâce à cette nouvelle levée de fonds, l'entreprise veut accélérer sa croissance en Europe et aux États-Unis afin de devenir leader du marché et d'investir dans la R&D et dans le recrutement.

 

  • L’entreprise Multis souhaite, elle aussi, investir dans le recrutement à l’étranger en Europe et aux États-Unis, mais principalement dans ses équipes tech, business et produit. Cela sera possible dans les mois à venir grâce à sa levée de fonds de 7 millions de dollars auprès de fonds américains. S’inscrivant parfaitement dans son temps, Multis est la banque de demain avec sa spécialisation dans les ressources en crypto monnaie des entreprises.Scalapay, spécialiste du paiement fractionné, réalise une des plus grosses levées de fonds de ce mois de février avec un montant de 497 millions de dollars, leur but ? Conquérir l’Europe ! Et pour cela, l'entreprise veut faire croître son effectif en passant de 170 employés à 500 (on se doute bien qu’ils auront surement besoin de quelques profils tech !).

 

  • Issue de la French Tech, l’entreprise Padoa spécialisée dans la prévention et la santé au travail a pour but de connecter les professionnels de la médecine du travail, les salariés et les employeurs à une plateforme commune afin de faciliter la gestion des rendez-vous, l’administration relative à chaque membre de l’entreprise ainsi que la prévention des risques professionnels. Pour continuer dans sa lancée, 80 millions d’euros viennent de s’ajouter dans leur processus de développement grâce à une belle levée de fonds. 60 recrutements sont d’ailleurs prévus dans les mois à venir pour atteindre 200 salariés.

 

  • Elle aussi issue de la French Tech, Tracktor spécialisée dans la location de matériel professionnel dans le secteur du BTP a réalisé une levée de fonds de 12 millions d’euros afin d’accroître son chiffre d'affaires, de s’étendre aux Pays-Bas et en Belgique, mais aussi de doubler ses effectifs en ressources humaines.

 

  • Boxy, la start-up du futur, lève 25 millions d’euros pour déployer ses magasins autonomes. Grâce à un algorithme de reconnaissance d’images et de caméras, l’entreprise propose de faire ses courses dans des conteneurs transformés en supermarchés, avec des étagères connectées et une solution de paiement directement en ligne via votre panier virtuel. Prometteuse pour l’avenir, l’entreprise compte bien se déployer davantage dans toute la France et notamment les zones les plus isolées.

 

 

Evidemment, les entreprises ci-dessus, ne sont pas les seules à vouloir augmenter leurs effectifs dans les mois à venir. Nous pouvons aussi compter Cureety avec sa levée de fonds de 5 millions d’euros et un objectif de 20 recrutements, Tomojo avec une levée de fonds de 3 millions d’euros et l’objectif de doubler son effectif, Datafolio avec une levée de fonds de 4,3 millions d’euros et un objectif de recrutement d’environ 15 à 20 personnes, Hello Craft Beer avec une levée de fonds de 600 000 euros et qui veut “renforcer ses équipes” et enfin, Yavin, issu de la FrenchTech, avec 5 millions d’euros ! Et qui sait, des profils tech seront surement recherchés (c’est sûr.), tiens-toi à l’affût cher Tekk’naute !

0 commentaire
C

Articles similaires