actus|Découvrez les actus

Tekkit.io

806 abonnés
Paris (75)
Entre 5 et 10 personnes
Partager
Carrière

Vit-on l'âge d'or des métiers de la tech ?

Ça n’est un secret pour personne, les métiers de la tech sont demandés, les entreprises tendent à recruter en interne au lieu de passer par des sociétés externes pour leur digitalisation. Mais comment expliquer l’engouement autour des métiers de l’IT ? Et peut-on parler d’âge d’or des métiers de la tech ?

 

 

Pas de profil type

Dans le milieu de la tech, on ne recherche pas de profil type, que tu sois jeune, plus âgé (on ne dira pas vieux) que tu sois bac +5 ou sans diplôme, il est toujours possible pour toi d’entamer une carrière dans la tech. Certes il faut certaines compétences, mais toute personne est capable de se lancer dans le milieu de la tech.

Homme ou femme confondus également, certains clichés restent farouchement aggripés aux métiers de la tech, mais depuis déjà plusieurs années ces métiers évoluent et on retrouve de nombreuses femmes occupants des postes à tout niveau de hiérarchie dans le milieu de l’IT.

Tu peux retrouver le témoignage de William, Product Manager de Tekkit.io, commercial de formation qui s’est reconverti dans la tech il y a de ça quelques années.

 

Des métiers recherchés dans tous les secteurs

Tous les secteurs confondus se digitalisent, ce qui veut dire que toutes les entreprises de tous les secteurs confondus cherchent à recruter dans les métiers de la tech. Selon l'agence de recrutement Bluecoders, c'est 88% des entreprises qui recrutent des profils tech. Ce serait pas moins de 110 000 emplois dans l'ingénierie informatique à pourvoir entre 2022 et 2030.

C'est dire si les métiers de la tech ont le vent en poupe. C'est dû en grande partie à l'e-commerce et la numérisation des entreprises, on ne parle plus de développement car ces notions sont déjà bien ancrées dans les sociétés françaises et mondiales.

De plus, la French Tech permet au secteur français de se développer rapidement et ainsi de pourvoir de nombreux postes liés aux métiers de la tech. Cet ecosystème est présent à travers toute la France et c'est aujourd'hui 20 000 start-ups labellisées "french tech". De nombreuses levées de fonds sont établies par ces différentes start-ups, et c'est notamment ce qui permet la création d'emplois dans la tech.



Des secteurs émergents

De nombreux secteurs  sont en train d'emerger et recrutent partout dans le monde. IA, ML,  Robotique, Data, WEB 3, ces secteurs sont une véritable mine d'or pour les métiers de la tech.

La Data ne dat(a) pas d'hier mais le piratage des données ne cesse d'augmenter, c'est pourquoi le recrutement en protection des données est en plein boom ! De plus, l'analyse et la compréhension des données est fondamentale dans la stratégie d'une entreprise.

Les secteurs de la robotique, et de l'intelligence artificielle, qu'on percevait comme les métiers du futur hier, sont les métiers d'aujourd'hui et recrutent en masse.

L’ère du WEB 2 n’est pas encore terminée qu’on te prend déjà la tête avec son petit frère le WEB 3. Blockchain, Nft, décentralisation des données, beaucoup d’informations qui montrent une chose : Le secteur de la tech a un bel avenir devant lui.

Que ce soit à court terme, car le WEB 3 est déjà en place, quid de META qui investit des dizaines de milliards dedans ; mais aussi à long terme car le WEB 3 va se développer dans les prochaines années et ce quoi qu’on en pense. On parle déjà d’étudiants en Histoire qui voyageraient dans le temps pour visiter la Rome antique.

 

Licenciement dans le monde de la tech

A moins de vivre dans une grotte, tu as dû entendre parler des différentes crises qui ont frappé dernièrement. Ces crises, le covid, la guerre en Ukraine, sont venues ébranler le développement du secteur de la tech. Partout dans le monde, des vagues de licenciement ont eu lieu, et cela jusqu'aux intouchables GAFAM.

Facebook, Netflix, Microsoft, les géants du numérique ont dû revoir leur effectif à la baisse. Aux Etats-Unis, c'est 32 000 personnes qui se sont vues remercier en 2022. Le secteur de la tech n'est plus un terrain stable et selon Blind, 9% des travailleurs de la tech dans le monde ont confiance dans la stabilité de leur emploi contre 80% en 2021.

Néanmoins, la France, comme souvent, n'en fait qu'à sa tête, et alors qu'autour de l'Hexagone, le secteur de la tech bouillonne, en son for intérieur, la mer est moins agitée. En effet, même si les levées de fonds sont revues à la baisse, elles sont toujours là :

C'est plus d'un milliard d'euros levées par les start-ups françaises en Septembre.

 

 

Covid 19, guerre en Ukraine, les différentes crises ont sévèrement impacté le secteur mondial de la tech et ont eu pour conséquences un licenciement de masse et un gel des embauches. Néanmoins, l'arrivée de secteurs émergents et la résistance du secteur français de la tech montre que, non seulement l'âge d'or des métiers de la tech est actuel, mais qu'il a un bel avenir devant lui. 

Et aujourd'hui comme demain, de nombreux postes sont et seront à pourvoir, maintenant c'est à toi de chercher et de trouver le job qui te correspond dans cette vaste mer qu'est le monde de la tech.

 

1 commentaire
C